en cours
Mardi, décembre 5, 2017 - 10:20

Discussion E – AMÉLIORER L’EFFICIENCE ET L’EFFICACITÉ DU GY

Les initiatives décrites ci-dessous aideraient le gouvernement du Yukon à améliorer l’efficience et l’efficacité de ses politiques, en se concentrant particulièrement sur les quatre priorités actuelles. Un examen plus approfondi serait nécessaire pour formuler des recommandations finales.
Initiative proposée Justification

Évaluer les résultats des programmes et des services gouvernementaux

Le gouvernement du Yukon doit, aussi rigoureusement que possible, évaluer ses programmes et les mécanismes utilisés pour les mettre en œuvre. Une attention particulière doit être accordée à l’incidence des politiques plutôt qu’aux intrants – ces derniers ont traditionnellement été à l’avant-plan des analyses dans l’évaluation des programmes.

Offrir des services en sous-traitance ou en collaboration avec d’autres gouvernements

Le gouvernement du Yukon devrait évaluer les avantages de la sous-traitance et de la collaboration avec d’autres gouvernements dans des domaines comme les TI et l’analyse de données, les activités normales de traitement (ex. services de paie et de ressources humaines), ainsi que pour les achats groupés (ex. boissons alcoolisées, médicaments et équipement pour les hôpitaux). Certaines dépenses en capital et les coûts d’exploitation pourraient ainsi être réduits.

Améliorer l’efficience des programmes et des opérations du GY

Jeter les bases pour d’éventuels changements structuraux dans les politiques. Les approches suivantes pourraient être envisagées :
  • Perfectionner les compétences des employés;
  • Investir des capitaux dans les systèmes (TI et analyse de données);
  • Innover dans les modes de fonctionnement, la prestation des services et le financement.
Richard Provan
Ministère des Finances

Commentaires

egras
Mardi, décembre 5, 2017 - 14:46
Some contracting out already occurs , look at the Federal employees pay system , outlines some accountability pitfalls . This is a good idea in today's era of social media , and the ease and comfort of electronic or cyber world we are getting comfortable with. But there needs to be a balance of costing vs. service based programs . Programs designed to meet the needs of some people still need to have the personal contact aspect to be fair. YG has a very good system of engagement and education and support network, to access for employees already ,it would be nice if every Yukoner had the opportunity to be supported this way regardless if employed in the private sector.
Certaines sous-traitances sont déjà en cours, examinez le système de rémunération des employés fédéraux et soulignez quelques écueils en matière de responsabilité. C’est une bonne idée de l’époque actuelle des médias sociaux et de la facilité et du confort du monde électronique ou cybernétique avec lequel nous nous familiarisons. Mais il doit y avoir un équilibre entre les coûts et les programmes basés sur les services. Les programmes conçus pour répondre aux besoins de certaines personnes doivent encore avoir un aspect de contact personnel pour être juste. YG dispose d'un très bon système d'engagement, d'éducation et de soutien, auquel les employés ont déjà accès. Ce serait bien que tous les Yukonnais aient la possibilité d'être soutenus de cette manière, qu'ils travaillent dans le secteur privé ou non.
favorite aime
1 aime ça
takhininurse
Mardi, décembre 5, 2017 - 14:48
Eliminate the Yukon Bonus for all part and full time YTG employees. Pass a new law allowing the government to open the presently existing YEU contract and order a 15% salary reduction for all YTG workers. Do the same for all Yukon Hospital Corporation employees.
Éliminer la prime du Yukon pour tous les employés à temps plein et à temps partiel du GY. Adopter une nouvelle loi autorisant le gouvernement à ouvrir le contrat YEU actuellement en vigueur et à imposer une réduction de salaire de 15% à tous les travailleurs de YTG. Faites la même chose pour tous les employés de la Yukon Hospital Corporation.
favorite aime
0 aime ça
David Trick
Mardi, décembre 5, 2017 - 14:49
The panel’s draft report quite reasonably refrains from proposing how expenditures could be reduced in each government department. But I would encourage the panel to comment on the absence of independent financial watchdogs in the Yukon, compared to those present in most provinces. There is no Yukon Auditor General. The Auditor General of Canada devotes modest resources to reviewing YG expenditures, and follow-up audits are rare. There is no Yukon Parliamentary Budget Officer. The research budgets of the Opposition parties are tiny. We are fortunate to have two good newspapers and a CBC News presence, but it is not possible for a few reporters to do extensive digging about program expenditures and effectiveness. I was pleased to see the Premier’s commitment in the Budget to strengthening the Department of Finance, including creating an evidence-based program evaluation unit. But internal reports will be easily ignored if a government (now or in future) finds it convenient to do so. The government needs to institutionalize a culture of scrutinizing programs to ensure value for money. Yukon should become a model of how a small jurisdiction can have an independent, transparent and nonpartisan program evaluation function.
Le projet de rapport du groupe d'experts s'abstient assez raisonnablement de proposer des solutions pour réduire les dépenses de chaque ministère. Toutefois, j’encourage le groupe à commenter l’absence de gardes financiers indépendants au Yukon, par rapport à ceux de la plupart des provinces. Il n'y a pas de vérificateur général du Yukon. La vérificatrice générale du Canada consacre des ressources modestes à l'examen des dépenses du gouvernement de la Jeunesse. Les audits de suivi sont rares. Il n'y a pas de directeur parlementaire du budget du Yukon. Les budgets de recherche des partis d'opposition sont minimes. Nous avons la chance d’avoir deux bons journaux et une présence à CBC News, mais il n’est pas possible pour quelques journalistes de faire des recherches approfondies sur les dépenses et l’efficacité des programmes. J'ai été ravi de constater l'engagement pris par le premier ministre dans le budget de renforcer le ministère des Finances, notamment en créant une unité d'évaluation des programmes fondée sur des données probantes. Mais les rapports internes seront facilement ignorés si un gouvernement (maintenant ou à l'avenir) le juge opportun. Le gouvernement doit institutionnaliser une culture d'examen minutieux des programmes afin d'optimiser les ressources. Le Yukon devrait devenir un modèle de la façon dont une petite juridiction peut avoir une fonction d'évaluation de programme indépendante, transparente et non partisane.
favorite aime
0 aime ça